Les sous-enduits

Les sous-enduits sont la base des systèmes de recouvrement, le choix du produit à mettre en oeuvre dépendra du type et de l’état du support à traiter. Ils sont destinés au revêtement de parois ne nécessitant pas d’isolation complémentaire (double-mur, mur simple isolant en béton cellulaire ou similaire, murs épais dans les anciennes constructions) ou au revêtement sur système d’isolation (polystyrène expansé ou laine minérale), ils sont perméables à la vapeur d’eau et doivent être recouverts en finition par des enduits décoratifs, des briquettes ou dans certains cas un système de peinture peut suffire.

Nous pouvons scinder les sous-enduits en 3 catégories principales :

1. Le sous-enduit mince

R-sous enduit mince 1il est principalement destiné au recouvrement des systèmes d’isolation thermique par l’extérieur, il convient également pour la restauration d’anciens crépis ou cimentages qui présentent des fissures ou faïençages. Suivant le matériau employé, l’épaisseur du sous-enduit peut varier de ± 3 à 6mm pour une charge de 4 à 8 kg/m², une armature polyamide à fines mailles carrées est insérée dans son épaisseur et est doublée aux points faibles (angles des baies, jonctions de matériaux différents, fissures).

Fiches techniques :

2. Le sous-enduit allégé épais pour maçonnerie « lourde »

16_21_21_737_R_sous_enduit_LUPCelui-ci sera appliqué sur une ancienne ou nouvelle maçonnerie nue en brique, bloc béton, argex, … dans le cas d’un mur mixte ou mur simple suffisamment isolant. Son épaisseur normale est de ± 12mm pour une une charge de ± 15kg/m² (ép. max. de 40mm). Il est recommandé d’insérer dans son épaisseur une armature polyamide à grosses mailles carrées (obligatoire sur anciens supports), après séchage, ce sous-enduit est recouvert par une couche de fond servant d’accrochage à l’enduit décoratif.

Fiches techniques :

3. Le sous-enduit allégé épais pour maçonnerie « légère »

R-sous-enduit D.370Il est principalement destiné au recouvrement des parois simple mur en bloc de béton cellulaire (Ytong) ou simialire mais convient aussi par les matériaux décrits au point 2. Sa légèreté (charge de ± 9kg/m² pour une épaisseur de ± 10mm), son degré de diffusion de la vapeur d’eau et son pouvoir de correction thermique sont spécialement adaptés aux supports légés genre béton cellulaire. La pose d’une armature polyamide à grosses mailles carrées est toujours conseillée et est obligatoire dans le cas de blocs tenon/mortaise.

Fiches techniques :

4. Les profils

R-profils 10mmIl existe toute une gamme de profilés de raccord, de finition et de renfort pour les sous-enduits, ceux-ci sont adaptés à l’épaisseur du système et sont destinés à délimiter les bases de l’enduit, à renforcer les angles saillants, à créer des joints de raccord ou de dilatation, ils s’utilisent également au raccord contre les châssis.